Physique et Psychique de l’Opium

Physique et Psychique de l'Opium

L’opium fascine. Ce texte se distingue cependant de toute littérature sur le sujet : il n’y a là ni discours indigeste du physicien ni celui du consommateur hédoniste et béat. Loin d’être une apologie de l’ivresse la plus vulgaire, ou à l’opposé, une synthèse austère de la démarche expérimentale de la « fumerie » ; c’est plutôt l’écriture délicate et poétique du mystérieux auteur, Nguyen Te-Duc-Luat, Maître des Sentences, qui charme. Il faut dire qu’il ne fait qu’un avec le préfacier de l’œuvre, Albert de Pouvourville, une personnalité étonnante, auteur prolifique aux pseudonymes nombreux.

La première édition de Physique et Psychique de l’Opium datant de 1914, le travail de recherche et d’annotation que François Boucher a conduit éclaire et enrichit l’arrière-plan historique et scientifique de ce texte.